FRMK blog - Almanak FRMK - Adh�rer

Photomatons / Photobooths 02.08

Jean-Christophe Long & Vincent Tholomé

32 pages — 13,5 × 20,5 cm
quadrichromie, n&b — couverture
souple avec jaquette — édition
bilingue Fr/En — collection Flore

ISBN 9782350650241
9 €
. . . . . .

Vincent Tholomé

Quelquefois, il ne se passe rien d’autre dans ma tête que le repose-plat devant moi sur la table. D’autres fois, il ne se passe rien d’autre que ce nez bouché et cette gêne à l’épaule. À Bruxelles, par contre, au rond-point Schumann, lorsqu’on sort du métro et débouche à l’air libre, il ne se passe pas deux fois la même chose. Une fois, il y a eu le vent. Une autre fois, un homme en costume-cravate s’est autophotographié. Pour s’autophotographier, il faut déposer l’appareil sur un muret, un pilier ou une table puis courir et prendre la pose avant que l’appareil fasse clic. À la question qu’est-ce qui serait pour toi le comble du bonheur, le chanteur Daniel Darc a répondu porter le même t-shirt pendant dix jours sans qu’il ne pue. Pour ma part, j’aime mettre des piments à sécher, je n’aime pas être obligé de me laver tous les jours. Je retrouve avec plaisir quatre fois par semaine le rond-point Schumann. Mes amis s’appellent Sébastien, Arno, Charles et Igor. Toutefois, alors que mes amis sont mes amis, ils ne connaissent pas tout de ma vie. Mes amis ne savent ni ce nez bouché ni cette gêne à l’épaule. Igor ne porte ni t-shirt ni costume-cravate. Ce que pense Daniel Darc ravirait Sébastien. Dans la vie, j’aime déposer l’appareil à écriture sur un muret et courir loin de lui jusqu’à ce qu’il fasse clic en tombant sur le sol. Dans le passé, j’ai étudié. Maintenant, je travaille. Je relis régulièrement des livres déjà connus, déjà lus. Je vais au cinéma. Quand je retrouve Sébastien, nous parlons de tout et de rien devant des pâtes trop cuites. Il y a bien longtemps que je n’ai pas eu de nouvelles d’Igor. Je n’ai ni mariage ni enfant à mon actif. J’aime une femme bien plus grande que moi. Une fois, au rond-point Schumann, nous avons cherché ensemble une rue introuvable. Nous tenons quelquefois le plan à l’envers. Dans la vie, on est sans dessus dessous. Quand j’entends clic ça y est je suis arrivé au bout. Il faut dire que ces temps-ci le soleil a tendance à me cuire.