FRMK blog - Almanak FRMK - Adh�rer

64 pages — 24 x 29,5 cm —
impression noir et blanc — couverture souple—
collection Amphigouri

ISBN 9782390220480
22 €

Remue-ménage

FRMK met à l’honneur une autrice phare de la bande dessinée alternative des années 90, narratrice hors pair au style indémodable : Anna Sommer ! Ça tombe bien, le Centre Pompidou en fait autant. Après l’exposition consacrée à son travail par la galerie Martel en 2023, des planches de Remue-ménage intègreront l’exposition «Bande dessinée 1964-2024», du 29 mai au 4 novembre 2024.

Une femme équarrit son chasseur de mari pour s’en faire un costume. Un éboueur célibataire se fait une femme avec des déchets... En six histoires impertinentes, aux dessins si simples, élégants et loufoques, Anna Sommer posait un style et un ton uniques.

Remue-ménage, paru chez L’Arrache-coeur puis chez L’Association en 1996, est sa première bande dessinée. L’ouvrage fondateur n’était plus disponible. Était-il passé de mode ? Ou peut-être trop en avance ? Il est temps que les nouvelles générations redécouvrent un travail longtemps resté discret.

Pas de cases dans Remue-ménage, mais de petites scènes théâtrales qui s’entremêlent, des séquences fluides que l’on dévale comme une pente joyeuse, que l’on dévore le sourire aux lèvres. De courtes histoires personnelles, le vécu intime et improbable de femmes hautes en couleur et farouchement indépendantes. Ces nouvelles efficaces, cocasses ou cruelles font franchement rire, étonnent, donnent à réfléchir, sans morale et sans parole.

Dans Remue-ménage, l’étincelle vient souvent d’un dysfonctionnement, et rien ne tourne jamais tout à fait rond. Une douanière trouve une astuce pour échapper à son travail, une femme trompe son mari avec la détective qui devait la surveiller... Les personnages n’en font qu’à leurs têtes, mus par leurs fantaisies. 

Anna Sommer mettait en place dans ce livre les bases de son art du rebondissement improbable, du dénoument joyeux et fantasque. À voir son trait, les histoires qu’elle raconte, ses personnages, il est évident que son ton a largement infusé, influençant plusieurs générations. Anna Sommer avait plusieurs années d’avance en 1996. Combien se sont depuis emparés des mêmes sujets, inspirés par son audace, son humour et sa finesse ? 

Après L’Encre, Remue-ménage vient nous rappeler tout ce qu’Anna Sommer a inventé en trente ans d’une riche carrière, nous permettant de redessiner une histoire de la BD où les autrices alternatives ont une place centrale.